REP🍊RTUK

✔ Alimentation ✔ Nutrition ✔ Diététique

Aliments riches en protéines

Les protĂ©ines ne sont pas seulement un Ă©lĂ©ment attrayant dans les tableaux nutritionnels de tout produit, en fait nous, les ĂŞtres vivants, sommes en grande partie des protĂ©ines, parce que c’est par exemple le principal composant de nos muscles, de notre peau, de nos ongles, de nos cheveux, en plus du cartilage, des ligaments et aussi des composants internes microscopiques tels que les anticorps, les enzymes, les hormones ou l’hĂ©moglobine, c’est pourquoi il est vital de savoir et de comprendre ce que sont les aliments riches en protĂ©ines.

Les protĂ©ines sont des biomolĂ©cules qui sont composĂ©es chaĂ®nes d’acides aminĂ©sIls sont prĂ©sents dans pratiquement tous les processus biologiques de l’ĂŞtre humain, c’est pourquoi ils sont un Ă©lĂ©ment essentiel pour ces fonctions de base de l’organisme, telles que la rĂ©paration des tissus, le processus d’oxygĂ©nation, le renforcement du système immunitaire et, bien sĂ»r, aussi pour gĂ©nĂ©rer l’Ă©nergie dont nous avons besoin chaque jour.

Comme vous pouvez le voir, ces molĂ©cules, Ă©galement appelĂ©es protides, sont l’un des Ă©lĂ©ments les plus essentiels Ă  la vie, et donc savoir quels aliments sont riches en protĂ©ines est une qualitĂ© importante qui vous permettra de gĂ©nĂ©rer de meilleures habitudes pour vous assurer de les consommer pleinement, mais aussi de veiller Ă  ne pas tomber dans un excès risquĂ©.

Apport quotidien optimal en protéines

Selon l’Association des nutritionnistes et diĂ©tĂ©ticiens de Madrid, la personne moyenne devrait consommer entre 0,65 y 0,8 g. de protĂ©ines / kilo de poids corporel. Cela signifie qu’une personne pesant 70 kilos doit veiller Ă  inclure au moins 56 grammes de protĂ©ines dans son alimentation quotidienne.

En raison de la différence physique entre les sexes, on estime que les hommes consomment en moyenne 55 grammes de protéines par jour. Un peu plus que la moyenne de 45 grammes de protéines pour les femmes.

Bien que, bien entendu ces indicateurs sont relatifs et très dĂ©pendants de chaque personneCela est vrai non seulement pour leur poids, mais aussi pour d’autres facteurs, comme le fait qu’ils grandissent ou la quantitĂ© d’activitĂ© physique qu’ils pratiquent, car ceux qui font plus d’exercice chaque jour ont besoin d’une plus grande quantitĂ© de protĂ©ines que ceux qui mènent une vie plus sĂ©dentaire.

Protéines et acides aminés

On trouve 22 acides aminĂ©s principaux Ă  l’intĂ©rieur de l’ĂŞtre humain, bien que près de la moitiĂ© d’entre eux ne puissent ĂŞtre gĂ©nĂ©rĂ©s de manière autonome ; c’est pourquoi la consommation de protĂ©ines devient Ă©galement un facteur essentiel pour pouvoir pour obtenir ces acides aminĂ©s essentiels.

Protéines et acides aminés

Parmi ces acides aminĂ©s, on peut citer la MĂ©thionine, la PhĂ©nylalanine, la Valine, le Tryptophane ou l’Arginine, essentiels pour rĂ©guler le fonctionnement des glandes endocrines ; bien qu’en gĂ©nĂ©ral tous soient importants pour un dĂ©veloppement sain, il devient important de considĂ©rer la prĂ©sence d’aliments riches en protĂ©ines.

Aliments riches en protéines animales

De nombreux produits d’origine animale reprĂ©sentent certains des principaux types d’aliments riches en protĂ©ines. Cependant, ce n’est pas seulement une question de quantitĂ©, mais aussi de capacitĂ© de l’organisme Ă  tirer profit de chacun d’entre eux, ce qui implique des facteurs diffĂ©rents. NĂ©anmoins, nous prĂ©sentons ici ceux qui sont actuellement considĂ©rĂ©s, et basĂ©s sur une documentation scientifique Ă©tendue, comme certains des plus importants aliments riches en protĂ©ines d’origine animale.

Aliments riches en protéines animales

Viande rouge

Il existe deux concepts principaux concernant la viande, le nutritionniste et le culinaire, ce dernier fait une classification en fonction de la couleur et des caractĂ©ristiques physiques de la viande, qui comme son nom l’indique, a dans ce cas une teinte rougeâtreC’est aussi une très bonne source de protĂ©ines, tandis que celles qui ont une couleur plus pâle ou plus blanche sont classĂ©es comme viande blanche. Cela crĂ©e parfois une confusion, car d’un point de vue nutritionnel, la viande rouge est celle qui provient des mammifères, tandis que la viande blanche est celle qui provient des oiseaux.

Viande rouge

Dans la pratique, la vision culinaire est plus rĂ©pandue, bien qu’Ă  travers la dĂ©finition et la mesure de la myoglobine c’est la façon dont un certain consensus a Ă©tĂ© atteint sur la question de savoir quelle viande est considĂ©rĂ©e comme rouge et quelle viande blanche. Selon ce principe, certains oiseaux sont considĂ©rĂ©s comme de la viande rouge, par exemple l’autruche, ou certains morceaux fins comme la longe, dans le cas du porc ; tandis que certains mammifères sont considĂ©rĂ©s comme de la viande blanche, comme le lapin.

L’intĂ©rĂŞt de l’industrie des aliments Ă  base de viande Ă  classer certains produits dans la catĂ©gorie de la viande blanche, parce qu’ils ont une meilleure rĂ©putation, a Ă©galement Ă©tĂ© la raison pour laquelle certains animaux comme les porcs en sont venus Ă  ĂŞtre considĂ©rĂ©s comme de la viande blanche dans certaines parties, mĂŞme si dans la dĂ©finition de l’OMS, elle prĂ©vaut comme viande rouge, ainsi que le bĹ“uf, le cheval, le bĹ“uf, la chèvre et mĂŞme le veau. Dans ce sens, nous Ă©numĂ©rons ici les viandes rouges les plus importantes en tant qu’aliments riches en protĂ©ines.

Viande de bœuf

Il est difficile d’indiquer clairement quel type de viande rouge a la teneur la plus Ă©levĂ©e en protĂ©ines, car dĂ©pend de la qualitĂ©, des diffĂ©rentes races, ainsi que de la partie de l’animalLe nombre des diffĂ©rents types de produits est très Ă©levĂ©, car il existe d’importantes variations. Et bien que dans certaines rĂ©fĂ©rences très simples sur la viande bovine, il soit soulignĂ© que celle-ci est l’une des principales viandes considĂ©rĂ©es comme riches en protĂ©ines, car elle contient en moyenne plus de 20 grammes de protĂ©ines pour 100 grammes de viande, en rĂ©alitĂ© cette mesure peut ĂŞtre trompeuse si l’on considère que la fourchette peut varier de 16 Ă  36 grammes, en fonction de diffĂ©rents facteurs.

Viande de bœuf

Selon la base de donnĂ©es actuelle (en 2017) de l’USDA, la partie la plus importante des protĂ©ines est le chapeau de bĹ“uf rond, qui contient 36,12 grammes de protĂ©ines pour 100 gsurtout si elle est mijotĂ©e.

De mĂŞme, la viande de bĹ“uf de la ronde infĂ©rieure se distingue par près de 35 grammes de protĂ©ines dans la mĂŞme proportion, mĂŞme lorsqu’il s’agit d’un produit Ă  teneur rĂ©duite en graisse ; et en fait, plusieurs parties de la viande de bĹ“uf de la ronde infĂ©rieure font partie des aliments riches en protĂ©ines.
De même, le tenmillo (rôti de bras de bœuf), se distingue également par une teneur supérieure à 34 grammes de protéines. De même, plusieurs morceaux de la chambrée ou de la poitrine, atteignent également plus de 30 grammes de protéines sous certains procédés de cuisson et de sélection.

Ce type de viande est également un bon exemple de des aliments riches en protéines pour augmenter la masse musculaire.

Viande de veau

la viande de veau, c’est-Ă -dire la viande provenant de vaches ou de bĹ“ufs abattus avant l’âge de 6 moisLe « goĂ»t du monde », est aussi souvent apprĂ©ciĂ© comme l’un des aliments riches en protĂ©ines. En moyenne contient environ 24,3 grammes de protĂ©ines pour 100 grammes de viande.

Viande de veau

Bien que l’USDA reconnaisse Ă©galement certaines variantes et parties spĂ©cifiques du veau qui en viennent Ă  avoir un indice protĂ©ique très Ă©levĂ©, tout comme le rond supĂ©rieur, qui dĂ©passe 36 g de protĂ©ines/100 g.

D’autres parties, telles que l’Ă©paule et l’entrecĂ´te, sont Ă©galement rĂ©pertoriĂ©es avec des niveaux supĂ©rieurs Ă  34% de ratio de protĂ©ines ; bien que, bien sĂ»r, beaucoup apprĂ©cient ce type d’aliments riches en protĂ©ines, en particulier pour leur goĂ»t plus doux et leur consistance.

Viande d’agneau

La teneur en protĂ©ines de la viande d’agneau, qui a une teneur moyenne en 25 grammes de protĂ©ines pour 100 grammes de viandemais c’est aussi l’un des aliments les plus riches en protĂ©inesDans certaines parties, elle atteint Ă©galement des niveaux allant jusqu’Ă  35 grammes, ainsi que dans les parties provenant principalement du haut de l’animal et dans les produits de haute qualitĂ© qui sont cuits Ă  feu doux.

Viande d'agneau

Porc

Compte tenu de la dĂ©finition de l’OMS, nous incluons Ă©galement la viande de porc dans cette catĂ©gorie, bien que certaines de ses parties soient considĂ©rĂ©es comme l’un des principaux aliments riches en protĂ©ines, sont Ă©galement considĂ©rĂ©s comme de la viande blancheC’est le cas de la longe, qui est particulièrement entière lorsqu’elle est grillĂ©e, et qui a une moyenne de 27 grammes de protĂ©ines pour 100 g.

Porc

Toutefois, dans certains cas, comme le bacon cuit, la quantitĂ© de produit dĂ©passe 35 grammes de protĂ©ines pour 100 gDans le cas du bacon cuit au micro-ondes, il peut mĂŞme dĂ©passer 39 g/100 g, bien qu’il soit clair que ce processus peut rĂ©duire d’autres propriĂ©tĂ©s.

Viandes blanches

La viande blanche est largement apprĂ©ciĂ©e non seulement pour sa production plus efficace en termes d’Ă©conomie et d’espace, mais aussi parce qu’elle constitue une alternative alimentaire riche en protĂ©ines, plus sain et avec moins de substances nocivesCela signifie Ă©galement un risque moindre de contracter une maladie cardiovasculaire, par exemple.

Viande de lapin

Le 30 grammes en moyenne de protĂ©ines par 100 g de viande de lapinLe niveau moyen des aliments est le plus Ă©levĂ© selon l’USDA, dans le cadre de l’approche qui considère ce type d’aliments comme de la viande blanche.

Viande de lapin

Dans ce sens, la base de donnĂ©es la plus rĂ©cente de cette mĂŞme prestigieuse institution, met en Ă©vidence le ragoĂ»t de viande de lapin sauvage, comme la plus grande contribution possible pour cet animal (33g), qui se distingue Ă©galement par un apport calorique plus faible, et surtout une proportion de cholestĂ©rol beaucoup plus faible par rapport aux autres viandes, Ă©tant l’une des plus remarquables. des aliments riches en protĂ©ines et pauvres en matières grasses.

Viande de poulet

Le 27 grammes de protéines / 100 g de viande que le poulet moyen possède, en font également une source importante de ce type de macromolécules indispensables à la vie.
Et dans ce cas, certains morceaux comme la poitrine des poulets de chair, cuits au four, reprĂ©sente l’apport protĂ©ique le plus Ă©levĂ© de toutes les parties de la volaille (seulement dĂ©passĂ© par la queue de l’Ă©meu) avec plus de 33 grammes par portion de 100 g de viande.

Viande de poulet

En gĂ©nĂ©ral est le sein oĂą se concentre la majeure partie des protĂ©inesBien que les abats ne soient pas loin derrière non plus, atteignant plus de 32 grammes de protĂ©ines s’ils sont cuits frits, Ă©tant Ă©galement des aliments exceptionnels riches en protĂ©ines.

Viande de dinde

Si vous recherchez des aliments riches en protĂ©ines et pauvres en matières grasses, vous constaterez que la dinde est une meilleure alternative, du moins par rapport au poulet ; et bien qu’en moyenne, cela signifie Ă©galement une plus grande source de protĂ©ines, avec une moyenne de 29 grammes pour 100 gIl ne possède pas de pièces ou de procĂ©dĂ©s de cuisson qui gĂ©nèrent des cas de contributions aussi extraordinaires que dans le poulet.

Viande de dinde

RâpĂ©e et grillĂ©e, la dinde sans graisse reprĂ©sente l’apport en protĂ©ines le plus Ă©levĂ© possible pour cette espèce, atteignant plus de 31 grammes dans la mĂŞme proportion que nous avons analysĂ©, bien que d’autres parties comme la poitrine, les ailes ou la cuisse, particulièrement rĂ´ties, dĂ©passent Ă©galement la 30 g de protĂ©ines par 100 g de viande.

Poissons et fruits de mer

Dans cette catĂ©gorie, nous trouvons Ă©galement certains produits qui, outre leur bon goĂ»t, reprĂ©sentent certains des principaux aliments riches en protĂ©ines et pauvres en graisses, en particulier les plus sains ; cependant, nous trouvons Ă©galement ici certains des apports les plus Ă©levĂ©s d’autres graisses importantes telles que les omĂ©ga 3 ou Ă©galement les omĂ©ga 6.

Cabillaud

Selon l’USDA, le cabillaud salĂ© et sĂ©chĂ© de l’Atlantique reprĂ©sente de loin la l’apport protĂ©ique le plus Ă©levĂ© en termes de poissons et de fruits de merson 62,82 grammes de protĂ©ines pour 100 grammessignifie que près des deux tiers de cet animal marin est une protĂ©ine pure.

Cod

Mollusques

L’escargot de mer (buccin) reprĂ©sente Ă©galement l’un des aliments les plus riches en protĂ©ines et les moins gras le règne animal, car il contient moins de 1 g de graisse et plus de 47 g de protĂ©ines pour 100 g de viande cuit dans la chaleur humide.

En ce sens, un autre mollusque tout à fait remarquable est le calmar, qui représente plus de 32 grammes de protéines sous le même procédé de cuisson.

Autres poissons

Dans cette liste, nous ne pouvons pas exclure d’autres espèces de poissons comme l’esturgeon, le thon, l’anchois ou le saumon, qui ont tous des niveaux d’environ 30 grammes de protĂ©ines.

Produits laitiers et Ĺ“ufs

Dans les produits dĂ©rivĂ©s d’animaux tels que l’Ĺ“uf, le fromage et le lait On y trouve Ă©galement certains des aliments les plus riches en protĂ©ines, dont voici les exemples les plus marquants.

Produits laitiers et Ĺ“ufs

Oeuf déshydraté

C’est l’un des exemples les plus surprenants d’aliments riches en protĂ©ines, car lorsque l’Ĺ“uf est retirĂ© du liquide, il peut contenir une proportion Ă©tonnamment plus Ă©levĂ©e de 80% de protĂ©inesc’est-Ă -dire qu’au-delĂ  de l’eau, c’est une protĂ©ine presque pure.

Fromage parmesan

Parmi les fromages, nous en avons plusieurs avec un apport important en protĂ©ines, mais sans aucun doute, Ă  l’heure actuelle, il n’y en a pas d’aussi riche que le parmesan, riche aussi dans le sens nutritif, qui arrive Ă  dĂ©passer les 37 g de protĂ©ines / 100 g dans sa prĂ©sentation en lambeaux, et mĂŞme dĂ©passant 40 g lorsqu’il s’agit d’une version Ă  faible teneur en sodium.

Lait en poudre

Quant au lait, la présentation qui peut offrir une plus grande quantité de protéines, est celle qui se présente en poudre, dépassant même la 37 g de protéines / 100 g dans les cas où il est ajouté avec des vitamines A et D.

Aliments riches en protéines végétales

Les produits d’origine vĂ©gĂ©tale ont Ă©galement une grande valeur en termes d’apport quotidien de protĂ©ines pour l’homme, car ils n’impliquent souvent pas l’apport d’autres composants malsains prĂ©sents dans les produits carnĂ©s, de sorte que certaines alternatives peuvent ĂŞtre très intĂ©ressantes. Il s’agit d’un domaine qui Les vĂ©gĂ©tariens, en particulier, devraient faire attentionLe manque de protĂ©ines est leur plus grand risque, bien que celui-ci puisse ĂŞtre diluĂ© en considĂ©rant la consommation de des lĂ©gumes riches en protĂ©ines.

Céréales

Germe de blé

Si nous devons mettre en avant certaines cĂ©rĂ©ales comme l’un des aliments les plus remarquables, riches en protĂ©ines, nous devons certainement parler du germe de blĂ©, en particulier Ă  l’Ă©tat brut, car il fournira ainsi plus de 23 grammes de protĂ©ines / 100 gC’est une contribution plus importante que certains morceaux de poulet, par exemple.

Germe de blé

Spaghetti

Le spaghetti commun n’est gĂ©nĂ©ralement pas un apport extraordinaire de protĂ©ines dans sa prĂ©sentation habituelle, cependant il existe quelques produits de qualitĂ©, secs, enrichis et fortifiĂ©s, oĂą vous pouvez obtenir des apports supĂ©rieurs Ă  20 g de protĂ©ines.

Spaghetti

Avoine

L’avoine en gĂ©nĂ©ral reprĂ©sente l’une des cĂ©rĂ©ales les plus riches en protĂ©ines au monde, atteignant près de 17 g / 100 grammes de portion, et mĂŞme un peu plus dans le cas du son d’avoine cru.

Avoine

LĂ©gumes

Soja

Dans le soja, nous trouvons certains des apports de protĂ©ines les plus surprenants de la planète, car ce n’est que dans sa prĂ©sentation naturelle qu’il y a plus de 36,4 grammes de protĂ©ines pour 100 g de poids. Mais plus remarquable encore est la farine de soja qui peut dĂ©passer 50% de la proportion de protĂ©ines dans le cas de sa prĂ©sentation sans matière grasse ; ou encore plus surprenant est l’isolat de protĂ©ines de soja, produit qui reprĂ©sente en fait le pourcentage le plus Ă©levĂ© des plus de 8 mille aliments classĂ©s dans la base de donnĂ©es de l’USDA (88.32 / 100 g).

Soy

Cacahuètes

Les cacahuètes sont un autre excellent exemple de lĂ©gumineuses Ă  haute teneur en protĂ©ines, puisque dans sa prĂ©sentation brute, elles reprĂ©sentent un quart des protĂ©ines, chiffre qui augmente Ă  plus du double lorsqu’on parle de farine de cacahuètes.

Peanuts

Graines et noix

Graines et noix

Semences

Parmi les graines, nous avons de nombreux exemples d’aliments riches en protĂ©ines, par exemple les graines de chia ou de sĂ©same, en particulier leur prĂ©sentation dans une farine Ă  faible teneur en matières grasses, qui devient plus de 50% de protĂ©ines.

Un autre cas similaire est celui des graines de coton et de tournesol, qui atteignent également une teneur en protéines de 50% ; de même, les graines de courge, séchées ou torréfiées, dépassent 30 grammes de protéines / 100 g de poids.

Baies de Goji

Bien que la partie commune des noix atteigne Ă  peine le gramme de protĂ©ine sur 100, certains fruits, comme les baies de goji, se distinguent par le fait qu’ils sont, notoirement, la noix qui apporte le plus de protĂ©ines : 14,26 grammes / 100 g de poids.

Les avantages pour la santĂ© d’un rĂ©gime alimentaire riche en protĂ©ines

Un rĂ©gime alimentaire avec une large base d’aliments riches en protĂ©ines, implique dès le dĂ©part une contribution Ă©nergĂ©tique extraordinaireCela signifie que nous avons la capacitĂ© de faire de plus grands efforts physiques sans nous sentir si facilement fatiguĂ©s.

Rappelons que les protĂ©ines ont aussi un rĂ´le de catalyseur dans l’organisme ; certaines enzymes comme la pepsine, par exemple, sont essentielles pour pouvoir dĂ©grader les aliments dans le système digestif, ce qui se traduit par un rĂ©gime qui nous aide Ă  mieux Ă©liminer ces composants inutiles, ce qui est liĂ© au contrĂ´le du poids.

Aliments riches en protéines

Une alimentation riche en protĂ©ines nous aide Ă©galement renforce considĂ©rablement les dĂ©fensesIl s’agit non seulement de protĂ©ger le système immunitaire, mais aussi de protĂ©ger les parties externes, comme la peau, puisqu’un tel rĂ©gime peut favoriser la production de kĂ©ratine.

Avec un régime alimentaire riche en protéines et pauvre en graisses, nous pouvons également améliorer nos fonctions neurologiques grâce à leurs qualités de récepteurs, optimisant ainsi des capacités telles que la concentration ou la mémoire.

Comment suivre un régime alimentaire riche en protéines

Pour avoir un rĂ©gime alimentaire riche en protĂ©ines, nous devons commencer par tenir compte du fait qu’en termes gĂ©nĂ©raux, un 15-35% de ratio de protĂ©ines dans l’apport calorique total ; et bien que certains rĂ©gimes cherchent prĂ©cisĂ©ment Ă  atteindre le maximum recommandĂ©, il en existe aussi d’autres qui atteignent jusqu’Ă  40% de protĂ©ines.

Régime alimentaire riche en protéines

En ce sens, il sera très utile de tenir un registre, Ă  partir d’un journal alimentaire ou d’un autre système de contrĂ´le, qui vous permettra d’avoir un dĂ©compte prĂ©cis de la quantitĂ© de nutriments ; en considĂ©rant Ă©galement de garder un rapport des observations possibles, pour assurer une Ă©volution positive selon vos attentes.

Dans le cadre de la stratĂ©gie, vous devez Ă©galement concevoir des menus avec une une grande variĂ©tĂ© d’alimentsafin que vous puissiez vous assurer que vous respectez pleinement les diffĂ©rentes contributions essentielles.

Un régime riche en protéines pour perdre du poids

Pour concevoir un rĂ©gime alimentaire riche en protĂ©ines, la clĂ© est rĂ©duire proportionnellement la quantitĂ© de glucides et de lipidesL’utilisation de ces composants nĂ©cessitera moins de calories.

Pour pouvoir mener Ă  bien un tel rĂ©gime, il est Ă©galement recommandĂ© d’opter pour des produits de bonne qualitĂ©, ainsi que pour des produits efficaces pour cet objectif ; par exemple, en privilĂ©giant les viandes maigres, les produits enrichis ou les aliments riches en protĂ©ines mais pauvres en graisses, afin de ne pas gĂ©nĂ©rer d’excĂ©dents inutiles.

Un régime riche en protéines pour perdre du poids

Comme moyen plus efficace de gĂ©rer notre consommation alimentaire tout au long de la journĂ©e, il est suggĂ©rĂ©, avec ce type de rĂ©gime, de donner une importance gĂ©nĂ©reuse au petit dĂ©jeuner, qui sera d’une grande aide pour rĂ©guler notre appĂ©tit pendant la journĂ©e. Ne pensez pas que cela signifie manger plus, avec un rĂ©gime de ce type, bien mis en Ĺ“uvre, la rĂ©duction des calories devient considĂ©rable.
N’oubliez pas que vous aurez Ă©galement besoin d’une dose d’exercice pour brĂ»ler l’excès de graisse, et donc pour garder vos muscles toniques, tout en perdant les kilos superflus.

Les effets secondaires d’un rĂ©gime protĂ©inĂ© excessif

L’un des principaux risques d’un rĂ©gime alimentaire basĂ© sur des aliments riches en protĂ©ines est la augmentation de la quantitĂ© d’ammoniac dans le sangIl est donc essentiel d’avoir un foie sain afin de purifier correctement les composants toxiques. Comme dans le cas des reins qui prĂ©sentent des taux Ă©levĂ©s d’urĂ©e, si vous souffrez d’une affection de ce type, l’utilisation d’un rĂ©gime riche en protĂ©ines doit ĂŞtre examinĂ©e et surveillĂ©e avec beaucoup de prudence pour Ă©viter d’Ă©ventuels dommages supplĂ©mentaires.

En raison de l’augmentation de l’activitĂ© de ces organes, il est Ă©galement possible de dĂ©river dans un rĂ©gime dĂ©shydratation en raison de la nĂ©cessaire purification continue, une situation qui peut ĂŞtre neutralisĂ©e par l’ingestion de quantitĂ©s suffisantes de liquide.

Vous garder dans la fourchette maximale de 0,8 gramme de protĂ©ines par kilogramme de poidsDans tous les cas, la supervision d’un nutritionniste sera importante, mĂŞme si les rĂ©sultats que vous pourrez obtenir seront encore plus remarquables, compte tenu de l’importance des aliments riches en protĂ©ines comme source vitale d’Ă©nergie, de croissance et de santĂ© en gĂ©nĂ©ral.

Vous pouvez Ă©galement ĂŞtre intĂ©ressĂ© par l’article : Alimentos ricos en hierro para evitar la anemia.

Avatar

Julien

Revenir en haut de page